Affiche festival de contes en chaises longues 2013

Webmaster: Mélody Lefebvre

Présentation des conteurs

Taxi-conteur - © Christiane Olivier
Taxi-conteur - © Christiane Olivier

 

Taxi-conteur (Adama Adepoju)

 

De père en fils, la parole a voyagé et la parole s’est posée sur les lèvres d’Adama Adepoju qui est devenu… « Taxi-Conteur ! ».

Né dans une famille appelée « les confidents du roi ». Ils étaient appelés ainsi car sans être griots, ils avaient la Parole juste pour contenter le Roi. Comme ses ancêtres, Adama Adepoju allie la parole d’eau à la parole de feu et la parole de miel à la parole d’éclair et de foudre pour ouvrir au voyage. Il vous entraîne vers les origines du monde. Vers cette époque lointaine où la terre n’était qu’un œuf chauve sur la surface des eaux...

 

L’ivoirien « Taxi-Conteur » raconte depuis longtemps aux petits et aux grands dans les maquis, les quartiers, les écoles d’Abidjan. Maniant autant le verbe parlé que chanté ou scandé, avec une fougue décoiffante. Acteur, conteur et véritable improvisateur, il sait être griot, chanteur autant que danseur, branché sur 1000 volts, passant du rire déployé à l’ironie « palabreuse »...

C’est un magicien de la Parole, un acteur, un conteur et un véritable improvisateur qui nous plonge au cœur de l’Afrique et de ses mythes."

 

Adama ADEPOJU conduit depuis 2010 un projet de collectage, création et diffusion des récits sur le thème de l’eau dans sept pays d’Afrique de l’Ouest : Côte d’Ivoire, Burkina Faso, Niger, Guinée, Libéria, Sierra Léone, Cap Vert. Ce projet dénommé : "H2O Paroles d’Eau" est soutenu par l’UE en partenariat avec la CEDEAO, l’UEMOA et le Fonds Régional pour la Culture.

 

« Conter pour lui n’est autre chose qu’un moment d’échanges et de partage où le conteur navigue dans son répertoire selon son ressenti du moment et la réaction de son auditoire.  »

 

Serge Valentin
Serge Valentin

 

Serge Valentin

 

L’œil pétillant et la moustache frémissante, Serge Valentin est un conteur du Merveilleux, doublé d'un jongleur de mots impénitent. Né quelque part entre Cévennes et Camargue, il a la parole ensoleillée et l'imaginaire communicatif.

Ponctuées d'airs d'accordéon, ses histoires sont partagées comme autant de cadeaux, alternant émotions, silences et joie de vivre.

Curieux de tout, il les raconte tour à tour en salle, en balade ou dans la rue, pour les adultes, les ados, les enfants, les familles, les anciens, les publics en difficulté, les tout-petits... Les gens quoi ! Et toujours avec l'égal bonheur de pratiquer le plus beau métier du monde...

 

 

 

> Web :


Flopy - © Christiane Olivier
Flopy - © Christiane Olivier

 

Flopy

 

Petite par la taille, grande par le talent. Florence Kouadio Affoué dite "Flopy" est une conteuse de charme : énergisante, captivante et envoutante, l’écouter est un plaisir, la voir sur scène est un régal. Flopy voyage dans les imaginaires du temps et de l’espace. Sa belle diction donne aux mots une intense musicalité qui berce les maux de son auditoire. Flopy est une énergie en constant mouvement !

Elève du célèbre Taxi Conteur, son travail est nourri du riche patrimoine oral traditionnel qui devient un atout pour aborder avec sagesse les fléaux d’aujourd’hui. ll s’agit d’un retour aux sources pour développer une esthétique orale contemporaine.

 

> Web :


Jean-Claude Botton
Jean-Claude Botton

 

 

Jean-Claude Botton

 

Le berceau de mes contes c’est un petit village de Sologne : l’odeur des sous-bois à l’automne, l’image du grand-père dans son jardin, l’école communale ou mon bistrot natal… et j’entends encore les voix qui m’ont nourri, le tissage des mots, la chaleur des expressions patoisantes.

 

Le goût pour la poésie est arrivé grâce à Antonio Machado :

Caminante, no hay camino. Se hace el camino al andar.

Et c’est la langue espagnole qui est venue caresser mes oreilles. Grâce à plusieurs enseignants passionnés et passionnants, j’ai découvert Lorca et Neruda et les voix d’alors étaient celles de Paco Ibañez et d’Atahualpa Yupanqui, des Quilapayun et de Victor Jara …

 

La sensibilité de mes contes, je la dois aux gens de la marge qui ont su ouvrir des brèches en moi. Élèves en difficulté, jeunes handicapés mentaux, adultes d’origine étrangère ou détenus abîmés m’ont appris que derrière les mots incertains, il y avait d’autres messages en filigrane, dans les creux, dans les silences et les soupirs …

 

La force de mes contes, elle me vient de toutes les conteuses et de tous les conteurs dont j’ai croisé le chemin. Ils m’ont offert leur univers, leurs paroles et leurs images. Et au-delà des artistes il y a les amoureux des histoires qui ont accompagné chacun de mes pas sur le fil du funambule…

 

Les couleurs de mes contes m’ont été données par la « palette Terre » : des neiges de la Suisse aux azulejos du Portugal, du sable d’Ouvéa aux rouges de l’automne québécois ou aux baobabs du pays dogon, tous les pays visités et tous les humains rencontrés ont apporté une nuance à l’arc en ciel de mes histoires.

 

> Web:


Léa Pellarin - © Christiane Olivier
Léa Pellarin - © Christiane Olivier

 

Léa Pellarin

 

 

Déjà toute petite elle rêvait de voyage. Pas besoin d’aller à l’autre bout du monde, le champ derrière sa maison devenait le lieu de tous les possibles. C’est de cette terre que lui est venu le goût des histoires. A son amour de la nature, elle ajoute la couture et fabrique marionnettes ou livres en tissus pour les petits. Elle aime les histoires épicées où le réel et le merveilleux se chevauchent pour donner un brin de folie et pimenter notre vie. Avec elle le voyage est assuré !


>Web


Christian Schaubroeck - © Christiane Olivier
Christian Schaubroeck - © Christiane Olivier

 Christian Schaubroeck

 

 

Entre la Gaume, le Luxembourg et la Lorraine, Christian partage entre tous sa passion pour les petites et les grandes histoires traditionnelles. Il crée aussi des contes musicaux et travaille le répertoire celtique ou régional pour transmettre sa passion aux jeunes générations. Avec lui, la pédagogie aussi devient un art !...

 

> Web